Predictice : le Comité éthique et scientifique de la justice prédictive s’agrandit

Legaltech
TAILLE DU TEXTE

Créé en 2017 par la legaltech Predictice, le Comité éthique et scientifique de la justice prédictive renouvelle sa composition et accueille deux nouveaux membres prestigieux : Elisabeth Grosdhomme, Directrice générale et fondatrice de Paradigmes et caetera, société consacrée à la prospective et l'innovation ; et Dominique Perben, avocat au Barreau de Paris et ancien garde des Sceaux.

Les travaux du comité avaient jusqu’alors permis l'adoption de la Charte de la justice prédictive, qui encadre strictement les algorithmes développés par Predictice, et la publication d’un livre blanc intitulé “Les enjeux éthiques de la Justice prédictive”, en partenariat avec l’Ecole de Droit de Sciences Po.

L’arrivée de ces nouveaux membres a été l’occasion de relancer les travaux avec l’adoption remarquée du Lawyer Cloud Act, un référentiel d’exigences applicables à tout prestataire de services informatiques ayant vocation à recueillir des données soumises au secret professionnel des avocats.

Le Comité a également décidé de renouveler son partenariat avec l’Ecole de Droit de Sciences Po, en soumettant un nouveau projet d’étude aux étudiants de la Clinique. 

Selon Louis Larret-Chahine, co-fondateur et Directeur Général de Predictice, « le Comité éthique et scientifique de la justice prédictive est un formidable laboratoire de réflexions et d’analyse garantissant le bon développement des nouveaux outils d’aide à la décision pour les professionnels du droit »

L'annuaire du Monde du Droit